APPELEZ-NOUS :
026 422 44 22

La transmission d’entreprise en Suisse

La transmission d’entreprise en Suisse, comme dans d’autres pays, est un processus long, complexe et multidisciplinaire. Quelles sont les spécificités ? 

La transmission d’entreprise en Suisse se fait majoritairement comme dans d’autres pays. La suite logique des étapes est la même et les enjeux sont sensiblement identiques.

  1. Préparer la transmission
  2. Rechercher un repreneur
  3. Évaluer l’entreprise
  4. Optimiser la fiscalité
  5. Organiser le financement
  6. Négocier
  7. Rédiger un contrat de transmission
  8. Communiquer aux collaborateurs et autres intervenants
  9. Organiser la transmission des savoirs

On retrouve toutefois quelques particularités.

La transmission d’entreprise en Suisse : quelles spécificités ?

La question de la valorisation est une caractéristique spécifique à la transmission d’entreprise en Suisse. Ici, le prix des PME est généralement calculé sur base de la valeur moyenne. C’est-à-dire, la moyenne entre les capitaux propres sans réserve latente pondérés une fois et la valeur de rendement basée sur les bénéfices futurs pondérée deux fois. Cette évaluation est généralement exprimée sous la forme d’une fourchette, entre valeur minimale et valeur maximale.

La fiscalité helvétique est évidemment unique. Dans le cadre d’une transmission d’entreprise en Suisse – individuelle ou société de personne, il faut anticiper les conséquences fiscales suivantes :

  • imposition des actifs transférés de l’entreprise dans la fortune personnelle du propriétaire
  • imposition de la plus-value suite à la vente de l’entreprise
  • exonération sur les réserves latentes en cas de fusion, scission ou transformation
  • imposition réduite dans le cadre d’une donation familiale, en ligne directe

Si la transmission d’entreprise en Suisse prend la forme d’un transfert de capitaux :

  • imposition des actifs transférés de l’entreprise dans la fortune personnelle du propriétaire
  • imposition de la vente d’une participation d’au moins 20% du capital-actions, comme revenue chez le vendeur
  • exonération sur les réserves latentes en cas de fusion, scission ou transformation
  • imposition réduite dans le cadre d’une donation familiale, en ligne directe

Enfin, le contrat de transmission d’entreprise en Suisse est un document qui doit répondre à plusieurs exigences légales. Il peut prendre des formes très différentes, ce qui influence directement son contenu :

  • vente
  • transfert de patrimoine
  • fusion
  • donation, avance d’hoirie
  • testament
  • pacte successoral

Selon la transmission retenue, les contrats de travail et les contrats de bail pourraient être revus. Dans tous les cas, il convient de faire appel à un professionnel de la transmission pour s’assurer de sa forme authentique et légale. Enfin, notez que c’est l’identité du repreneur qui impose la langue dans laquelle le contrat peut être rédigé.

Pour la cession de votre entreprise, faites appel aux professionnels d’Actoria Suisse, experts en transmission depuis plus de 20 ans

Accueil
Le Bureau
Expert en transmission d'entreprise
Infos pratiques
International
Belgique/België
Royaume Uni
Allemagne
Autriche
Espagne
France
Maroc
Italie
Luxembourg
Monaco
Références clients
Témoignages
Le mot du Président
Déontologie
Autres activités
Assurance en cas de reprise d’entreprise
Formation en transmission d’entreprise
Partenariat d'entreprises
Création d'entreprise
Immobilier d'entreprise
Votre avis nous intéresse
Developpement du reseau Actoria
Boîte à outils
E-books à télécharger
Glossaire
Transmettre
Expert en cession d'entreprise
Honoraires
Questions/réponses
Références
Conseil Patrimonial et de Fortune
10 conseils pour bien vendre
Les étapes de la cession
Pourquoi préparer ?
Le diagnostic
La pré-évaluation
Expertise Financiere approfondie
Le dossier de présentation
Le dossier projet
Toilettage de l'entreprise
Le certificat transmission
Comment transmettre ?
La valorisation approfondie
L’engagement de confidentialité
Le profil du successeur
La recherche de successeurs
La négociation
La promesse de vente
Les due diligence
Le protocole d’accord
La garantie de passif
Après la succession
A qui transmettre ?
Vente à un tiers
La vente des actions
La location-vente d’une entreprise
La vente d'un actif
Transmission famiiale
Préparation de l'opération
Les modalités de la succession familiale
Cession d'un réseau de Franchises
Comment céder son entreprise deux fois ?
Estimation Gratuite
Notre Guide de la transmission
Faites-vous rappeler
Reprendre
Reprendre une entreprise
Processus type de reprise
10 conseils pour bien reprendre une PME
E-books à télécharger
Comment reprendre ?
Coaching
L’approche d’ActInvest
Quoi reprendre ?
L’achat des titres d’une société
L’achat d’un actif incorporel
La location d'actions
La création d’une holding
Accès opportunités et newsletter
Investir en Suisse
Levée de fonds
Présentation de l’offre
Préparer la levée de fonds
Pourquoi préparer ?
Estimation
Dossier projet
Optimisation de l’Actif
Diagnostic financier de l’entreprise
Expertise financière approfondie
Dossier de présentation
Certificat investissement
Comment lever des fonds ?
Profil de l’investisseur
Recherche d’investisseur
Confidentialité
Négociation
Promesse
Articles
Nous contacter
transmission d'entreprises en France; vente d'entreprise au luxembourg; vente de PME en Belgique; cession entreprise au Maroc;vendre une entreprise au Canada