La rentrée de septembre est-elle le meilleur moment pour transmettre une entreprise ?

La rentrée de septembre est-elle le meilleur moment pour transmettre une entreprise ?

La rentrée de septembre est-elle le meilleur moment pour transmettre une entreprise ?

Y a-t-il un moment idéal de l’année pour transmettre une entreprise et notamment le mois de septembre est t-il le plus propice ?

Le printemps et l’été semblent être la saison idéale pour vendre une maison.

Y a-t-il une saison semblable pour la transmission d’entreprises ?

De nombreux articles répondent à la question : combien de temps faut-il pour transmettre une entreprise ?

La réponse typique est qu’il faut de 8 à 12 mois pour bien préparer, planifier et réaliser la vente d’une entreprise de taille moyenne. Il y a aussi beaucoup d’articles qui titrent “quel est le bon moment pour vendre une entreprise au meilleur prix ?” La réponse standard à cette question est que le prix de vente peut être maximisé lorsque tous les facteurs personnels, commerciaux et sectoriels sont alignés.

Donc, en supposant qu’une entreprise est prête à être vendue, allons un peu plus loin et analysons le meilleur moment de l’année pour vendre une entreprise.

Je divise la vente de l’entreprise en quatre phases distinctes : préparation, commercialisation, sélection des repreneurs et clôture. Chaque phase dure environ trois mois. En connaissant ces échéanciers, nous pouvons travailler en amont pour déterminer le moment optimal pour chaque phase.

D’après mon expérience, il est préférable de commencer la phase de commercialisation en septembre, car c’est à ce moment que les repreneurs reviennent des vacances d’été, rafraîchis et prêts à trouver de nouvelles opportunités. De plus, vous ne voudrez pas entrer dans la phase de clôture au cours des mois d’été, car les vacances des membres clés de votre équipe de fusions et acquisitions peuvent retarder le processus de vente. Bien sûr, un autre aspect à prendre en compte est la célébration des fêtes de fin d’année. A ce moment vous devez savoir que du 15 Décembre au 10 janvier, la trêve des confiseurs s’appliquent aux discussions.

Les étapes importantes du processus de transmission d’entreprise sont décrites ci-dessous avant

La rentrée de septembre est-elle le meilleur moment pour transmettre une entreprise et notamment commencer la préparation ?

Étape 1 : Préparation des documents de présentation (par le conseiller de concert avec le vendeur) et du matériel de vérification diligente (par le vendeur, guidé par le conseiller)

La documentation comprenant un teaser, un mémorandum et une liste d’repreneurs, bien qu’itérative avec le vendeur, peut être complétée en quatre semaines.
La préparation des documents de contrôle préalable dépend fortement de l’entreprise et peut prendre de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Étape 2 : Sélection, d’repreneurs potentiels et obtention de manifestations d’intérêt

Cette étape peut prendre de 1 à 4 mois

Étape 3 : Réunions de discussions et fourniture d’informations supplémentaires ; obtention et négociation de la lettre d’intention finale.

Cette étape dure jusqu’à 2 mois.

Étape 4 : Due Diligence et rédaction/négociation du contrat de vente.

Cette étape dure de 45 à 60 jours.

Total
9 à 12 mois

Pourquoi si longtemps ?

Un processus de vente prend du temps parce qu’il est important de bien se préparer avant de s’engager dans des discussions, plutôt que de réagir aux demandes de renseignements des repreneurs. Une fois l’information partagée ou les questions répondues, il est difficile de revenir sur des informations incohérentes.

La phase suivante du processus de vente de l’entreprise est ce que nous appelons “commercialisation” et c’est la phase de marketing/communication du processus. Selon le niveau de relations du professionnel mandaté et la période de l’année, elle peut prendre un à trois mois. Les événements saisonniers qui ralentissent le processus incluent Noël, les vacances d’été, les nouvelles années en Chine, Pâques en Europe, etc.

La dernière phase d’une vente d’entreprise est la vérification diligente et la clôture (c.-à-d. les formalités juridiques), qui prend habituellement 60 jours. Si l’on additionne ces trois phases principales, on obtient au moins 5 mois. Une vente d’entreprise n’est pas un processus rapide.

Exemple de vente d’une entreprise réelle.

Voici un exemple réel de dessaisissement d’une société privée. Dans ce cas, le propriétaire et actionnaire à 100 % voulait prendre sa retraite et était bien préparé à entamer le processus. Il s’agissait d’une entreprise de logiciels très rentable qui exerçait ses activités à partir d’un seul endroit et qui desservait une clientèle diversifiée. Bref, une opportunité d’acquisition attrayante soutenue par un cédant motivé.

La lettre de mission pour commencer le processus a été signée le 11 mai, un mercredi. Le vendredi suivant, nous avons rencontré l’entreprise pour une séance de collecte d’information et de stratégie. Une semaine plus tard, nous nous sommes rencontrés de nouveau, cette fois-ci après avoir terminé une première ébauche d’une liste de repreneurs potentiels, un mémorandum d’information confidentielle (CIM) et le teaser. Les premiers courriels et appels aux repreneurs potentiels ont commencé le 26 mai ; les premiers livres (c.-à-d. les CIM) ont été envoyés le 10 juin ; et les manifestations d’intérêt (DI) ont été demandées le 30 juin.

Obtenir intérêt du marché et une la valeur indicative peut être un processus rapide ; dans ce cas, environ sept semaines. Les principaux facteurs qui contribuent à un processus rapide sont le niveau de préparation du client et le fait de travailler aussi rapidement que possible sur la mise en avant des qualités et forces de l’entreprise. Même si ce n’est qu’à mi-chemin du processus (avec les présentations de la direction, la demande et la négociation de lettres d’intention et la diligence raisonnable à venir), l’équipe de vente aura une bonne idée de l’intérêt du marché et si une bonne affaire est possible à cette étape du processus.

Processus accéléré

Dans certains cas où : (a) pour diverses raisons (problèmes de santé du vendeur, entreprise en difficulté, etc.), le processus ne peut durer 9-12 mois, ou (b) lorsque le meilleur repreneur est bien connu du vendeur et connaît son entreprise, ou (c) lorsqu’il n’y a qu’un seul repreneur, le vendeur peut accomplir un processus accéléré.
Dans un processus accéléré, vous pouvez éliminer l’étape préparation et passer directement à une lettre d’intention.

Fabrice est président et fondateur de Actoria et cofondateur de Actinvest, Actesys et Entreprisenligne.com. Pendant plus de 30 ans, Fabrice a servi ses clients dans le cadre de nombreuses missions de cession, d’évaluation, d’acquisition et de désinvestissement dans une grande variété de secteurs d’activités. Fabrice s’est donné pour mission d’aider les entrepreneurs à bâtir des entreprises de grande valeur dans un but de pérennité.

Vous avez le projet de transmettre une PME ? Contactez les experts Actoria qui vous accompagnent à travers toutes les étapes de la transmission de votre entreprise.

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/