Être prêt à vendre son entreprise rapidement

Les obstacles qui empêchent de vendre son entreprise rapidement

Pas facile de vendre son entreprise rapidement. Le dirigeant, au fil des années a célébré les victoires, sué dans les défaites, essayant toujours de prendre les meilleures décisions. Le temps passe et déjà, il faut s’en séparer.

Votre société, c’est un peu comme votre bébé. Or quand les émotions prennent le dessus, il devient vraiment compliqué de vendre son entreprise rapidement. Le rapport aux employés, aux descendants, les enjeux des nouvelles technologies, les contraintes et opportunités environnementales… Autant de problématiques qui peuvent ralentir la décision et empêcher de vendre son entreprise rapidement. L’astuce ? Anticiper les difficultés pour que le jour J, vous soyez réellement prêt.

5 conseils pour vendre son entreprise rapidement

  1. Connaître ses chiffres clés : Quand on ne possède pas d’expérience en la matière, fixer les prix de vente d’une entreprise est beaucoup moins évident qu’il n’y paraît. Plusieurs méthodes co-existent, chacun avec leur avantages et leurs inconvénients. Lors de vos rencontres avec les repreneurs potentiels, ceux-ci trouveront toujours une raison pour faire baisser le tarif demandé. S’il convient de rester souple, une partie de la négociation repose aussi sur la connaissance sans faille de vos chiffres clés.
  2. Travailler avec des experts : Tous les dirigeants cédants se rejoignent sur ce point. Pour vendre son entreprise rapidement et dans les meilleures conditions, il faut s’entourer de consultants compétents, idéalement positionnés sur le marché international.
  3. Mettre en place une équipe : Parce que toutes les opérations ne peuvent pas être externalisées, impliquez vos équipes dans le processus de transaction. De quoi vous dégager du temps afin continuer à gérer votre entreprise dans ses activités quotidiennes.
  4. Organiser la transmission du savoir : Il y aura un nécessaire temps d’adaptation après la cession. Vous ne transmettez pas seulement des murs, vous transmettez une affaire. Avec une organisation basée sur des process bien ordonnés. Il est essentiel de prévoir la transmission du savoir après votre départ. Ce qui n’implique pas que vous devez garder le nez fourré dans les décisions stratégiques. Il s’agit simplement de diffuser vos connaissances, à travers un projet de mentorat, par exemple.
  5. Se créer une nouvelle vie : Enfin, il convient aussi d’être capable de se détacher de l’entreprise après cette période. Trouvez une nouvelle passion, de nouveaux buts et passez à autre chose.

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/