Céder une entreprise : quid d’une franchise ?

conseils pour céder une entreprise franchisée

Quand on souhaite céder une entreprise franchisée, il convient de s’informer des règles du franchiseur. On peut ensuite prendre les dispositions nécessaires pour optimiser le prix de vente et l’ensemble des démarches.

Avant de penser à céder une entreprise franchisée, il est nécessaire de réaliser un bilan, un diagnostic de sa situation. Ce, afin de conserver son attractivité, absolument indispensable pour vendre à bon prix. Même à quelques années de la transmission, il est utile donc de continuer à investir et à entretenir l’outil de travail. Sans cela, une franchise perd à coup sûr de la valeur. Il convient de garder à l’esprit que si le réseau est une force, au moment de la transmission, elle vous met en concurrence avec les autres franchisés.

Lire aussi : La culture d’entreprise, la clé pour réussir une transmission

Comment céder une entreprise franchisée ?

Hormis les règles spécifiques du réseau, céder une entreprise franchisée n’est pas très différent de la cession d’une société “normale”. Cela peut se traduire par la vente des parts de la société, du fonds de commerce ou d’autres actifs de l’entreprise.

Bien plus que l’entreprise, c’est surtout ce qui la compose qu’il convient de valoriser. Même si cela peut sembler paradoxal, le dirigeant doit donc apprendre à déléguer et ne pas se rendre irremplaçable. À chaque étape de la cession, différents intervenants entrent en jeu. De la recherche d’un repreneur à la communication envers les employés, de la mise en place d’un partenariat avec un expert-comptable à la prise de contact avec un avocat spécialisé dans les affaires. Il est important de toujours penser stratégie. Et d’anticiper le moment opportun pour solliciter ces différents acteurs.

Bien évidemment, l’échange avec le franchiseur est capital, dès le début de votre projet de transmission. Avant de céder une entreprise franchisée, il convient donc de vérifier vos contrats, à la recherche d’une clause de préférence ou de préemption. Le franchiseur a tout intérêt à dialoguer avec vous, afin que la transition s’effectue dans les meilleures conditions. Il peut aussi vous proposer des candidats repreneurs.

Lire aussi : Les 6 étapes pour vendre son affaire

Pour conclure, il est essentiel de vous faire conseiller dès le début de votre projet de transmission, afin de bien anticiper toutes les étapes. Les consultants Actoria Suisse, experts en transmission peuvent vous accompagner. Contactez-nous !

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/