Les bons réflexes pour reprendre une entreprise existante

Reprendre une entreprise et réaliser une bonne affaire

En réduisant les soucis liés au démarrage, reprendre une entreprise existante présente de nombreux atouts. Mais comporte aussi sa part de risques. Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions.

Les avantages de reprendre une entreprise sont évidents : pas besoin de construire une clientèle, les clients sont là. Pas besoin de passer des heures à recruter, le personnel est déjà opérationnel ! La société tourne, dispose d’une trésorerie, d’un bel avenir… les banques ne rechignent pas à financer ce genre de projet. Mais pour acheter une société dans les meilleures conditions, il convient d’être attentif aussi aux inconvénients de ce type d’opération. La culture d’une entreprise rend le changement difficile. Les clients et les collaborateurs peuvent ne pas s’enthousiasmer pour les modifications que vous souhaitez apporter. Sans parler d’éventuels problèmes de comptabilité. Avant de reprendre une entreprise, il faut adopter de bons réflexes.

Lire aussi : Acheter une affaire, 4 précautions à prendre

Reprendre une entreprise demande une recherche spécifique…

Soyez vigilant lorsque vous entamez vos recherches. L’acquisition d’une société, cela peut s’apparenter aux rencontres en ligne. L’image et la description sont attrayantes mais la réalité l’est moins. Méfiez-vous de toute personne qui vous approche avec impatience. Reprendre une entreprise est une décision importante, qui ne peut pas être laissée au hasard des opportunités. Avant toute chose, listez les firmes qui vous intéressent et demandez aux propriétaires s’ils envisagent de vendre. Prenez contact avec un courtier ou un spécialiste de la transmission, qui filtre les annonces et ne vous proposera que des propositions réellement sérieuses.

… Et une enquête minutieuse

Ne vous fiez pas sur les apparences. Ce n’est pas parce qu’une société “à l’air” de tourner que c’est forcément le cas. Menez une investigation en profondeur des comptes et de la situation globale de l’entreprise. Vérifiez tous les actifs corporels et incorporels, les livres de comptabilité et les antécédents fiscaux. Assurez-vous que la propriété intellectuelle sera transmise avec la société afin de pouvoir continuer à l’exploiter. Assurez-vous qu’il n’existe pas de litige juridique ou commercial en cours. Pour mener à bien ces différentes opérations, sachez vous entourer de professionnels, avocats spécialistes des affaires et comptables.

Lire aussi : Qu’est-ce que la due diligence ?

Un financement à ne pas négliger

Au-delà du prix d’achat, reprendre une entreprise nécessite de disposer de fonds. Ils vous permettront de mettre en œuvre votre nouvelle stratégie et toute modification utile au bon fonctionnement de la structure. De même, afin de retenir les employés, il sera sans doute utile de développer une politique d’intéressement ou une prime d’ancienneté. Il est très délicat de naviguer entre les exigences des salariés qui fonctionnent depuis des années d’une certaine façon. Alors qu’ils connaissent mieux les rouages du business, ils peuvent être réticents aux changements. Il faudra donc les motiver avec d’autres arguments. Pensez pour cela à examiner les pratiques de gestion, à examiner tous les contrats en cours et les avantages éventuels des salariés (assurance, redistribution des profits ou autre) pour savoir ce que vous pouvez leur proposer qu’ils n’ont pas déjà.

L’achat d’une entreprise est une aventure passionnante. Il ne faut pas s’arrêter aux revenus potentiels, il faut avoir une vision globale de l’avenir de la société et de tous les efforts que cela implique. Pour vous et pour tous les intervenants. L’accompagnement par un professionnel de la transmission permet de développer cette vision. En préparant une liste de tâches à réaliser au fur et à mesure de chaque étape, vous réduisez les risques. Pour votre reprise, faites confiance aux experts d’Actoria Suisse. Contactez-nous.

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/