APPELEZ-NOUS :
+ 41 21 653 83 55
COUT D'UN APPEL LOCAL

Moral des Directeurs Financiers (CFO) en Suisse

A la veille du déconfinement, Deloitte a publié une enquête sur le moral des CFO d’entreprises Suisses cotées et non cotées (https://www2.deloitte.com/content/dam/Deloitte/ch/Documents/finance/deloitte-fr-cfo-survey-h1-2020.pdf)

Conclusion de l’étude Deloitte

Détérioration des attentes économiques

Seulement 11 % s’attendent à une amélioration dans les 12 mois, 64 % s’attendent à une détérioration. Les anticipations de récession pour les deux prochaines années montent en flèche. Cela concerne la Suisse mais aussi les États-Unis, la zone euro et le Royaume-Uni.

Perspectives des entreprises pessimistes

Les CFO sont un peu moins pessimistes pour les 12 prochains mois qu’ils ne l’étaient au cours des trois derniers mois. Pour l’avenir, 29 % s’attendent à une amélioration des perspectives de l’entreprise et 43 % s’attendent à une détérioration.

Risque sanitaire mais pas que

Le COVID-19 est le principal risque pour les entreprises. D’autres risques sont également susceptibles d’être affectés par le coronavirus. Il s’agit de la faiblesse de la demande ou les problèmes de chaîne d’approvisionnement,

Être actifs face à la crise

Dans 91 % des entreprises, des mesures sont prises pour atténuer les effets de la récession..

Inquiétudes sur les devises, malgré l’expérience

En moyenne, les entreprises peuvent vivre à un taux allant jusqu’à EUR/CHF 1,03. C’était 1,05 EURO/CHF il y a deux ans. Mais le taux actuel est déjà sur ou au-dessus du seuil de douleur propre pour 17 % des entreprises.

La croissance, l’axe stratégique privilégié

Comme pour l’étude de Xerfi sur le morale des entrepreneurs en France (https://www.actoria.fr/moral-des-entrepreneurs-en-france/) qui met en avant l’audace pour le redémarrage, les CFO suisses restent optimistes et misent sur la croissance. Les stratégies des 12 prochains mois principalement évoquées par 83% des CFO sondés sont

  • La croissance organique et le développement de la transformation numérique (79%)
  • Le lancement de nouveaux produits et services (75%) est très présent
  • Les mesures de réduction des coûts (76%) restent également d’actualité.

Approche hybride en termes de modèle d’entreprise

La croissance organique est la stratégie vue par les CFO et la croissance externe vue comme une opportunité. Mais il y a d’autres modèles d’entreprise qui émergent de cette crise sanitaire (toujours en cours). Une approche hybride est la capacité de se rapprocher entre entreprises pour agir de concert. C’est une option envisagée qui couvre plusieurs approches allant du partenariat jusqu’à la fusion, ceci dans une vision verticale comme horizontale. Cette approche permettrait aux entreprises de viser d’autres marchés (taille, géographie), d’avoir des synergies sur les coûts (incluant la négociation auprès des fournisseurs) et des compétences. Enfin, le sentiment de ne pas être seul face à une telle situation est également un élément important à prendre en compte pour dessiner un modèle d’organisation post Covi-19.

L’évaluation du moral des directeurs financiers montre la volonté de croître. C’est la base pour réfléchir à un développement ou une optimisation.

Actoria (www.actoria.ch) bénéficie de l’expérience et des compétences, de plus à l’échelle européenne, pour accompagner les entrepreneurs dans cette analyse et dans la réalisation de ces modèles qui doivent pérenniser un tissu essentiel pour la stabilité économique de la Suisse.

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/