APPELEZ-NOUS :
+ 41 21 653 83 55
COUT D'UN APPEL LOCAL

Gestionnaires de Fortune : Les étapes clés dans l’évolution

Dans le segment des Gestionnaires de Fortune Indépendants, il y a des étapes clés dans l’évolution, qu’elle soit croissance, cession ou coopération

« Venir ensemble est un commencement ; rester ensemble est un progrès; travailler ensemble est un succès » (Henry Ford)

1. Se préparer et préparer l’entreprise pour la transmission

Une réflexion personnelle préalable est nécessaire pour poser ses motivations et les objectifs de l’opération. C’est la première des étapes clés Elle. est déterminante et qui peu ou non se faire avec un conseil externe. Dans un second temps il faut faire plusieurs diagnostics (organisationnel, financier, technique et contractuel). Il faudra enfin en tirer les conclusions qui s’imposent pour peut-être prendre des décisions stratégiques pour augmenter la valeur de l’affaire.

2. Évaluer la société

Si la valorisation d’une société de gestion d’actifs est assez standard (VNA + goodwill), il ne faut pas oublier les méthodes alternatives, dont les comparables.

De plus, il est courant d’avoir des services de « Family Office » ou de conciergerie, voire de fiduciaire. Donc, il faut séparer l’analyse par source de revenus en termes de services et de client.

Si la société a une trésorerie importante ou des actifs, il faudra également une évaluation fiscale de l’opération. Dans tous les cas, il est essentiel de garder à l’esprit que le prix de vente diffère largement du prix net reçu après impôt par le vendeur.

Cette phase de préparation est essentielle car une documentation complète et professionnelle répond à l’essentiel des questions de repreneur/investisseurs/partenaires. Elle sera un élément clé du contrat même si ce sera la relation avec le repreneur qui sera décisive. L’expérience d’Actoria dans ce domaine est importante et les compétences spécifiques à ce secteur permet d’optimiser la structure pour la rendre compatible à une cession à un tiers, une reprise par des cadres ou une fusion. Une importance sera mise sur la documentation, les processus de gestion d’actifs et de contrôle des risques.

3. Mettre l’entreprise à la vente

Jusqu’à présent, l’entrepreneur préparait dans l’ombre, en toute confidentialité. Quand la société est prête, il peut passer à l’acte mais en gardant exactement les mêmes valeurs de discrétion. En effet, pour garantir une transaction saine, pour protéger clients et employés et ne pas être influencé par les contreparties.

Un tel dossier doit être remis à des spécialistes du secteur, avec de l’expérience et un réseau établi. Il arrive que le Gérant propose des repreneurs de son réseau ou si la société est plus importante que les cadres la reprennent. Dans tous les cas, Actoria Suisse peut intervenir, dans le respect de la confidentialité.

4. Trouver un repreneur

Réussir sa transmission d’entreprise est largement conditionné par le choix d’un acquéreur / investisseur/partenaire. De nombreuses options existent, quelquefois en interne, même auprès de ses propres clients. Mais souvent, la reprise se fait par une autre société de Gestion, connaissant ce métier et avec une phase de transmission des clients.

Enfin, l’option du rachat par une banque peut réussir sous la forme d’un « revenue deal » et non d’un « asset deal ». Changer la banque dépositaire est une rupture qui peut faire que le client regroupe ses comptes ailleurs ou confie la gestion à sa banque. Par contre, en reprenant les activités en externes et en les laissant indépendantes, cela deviendra une source de revenus et de mutualisation de ses coûts (recherche, gestion, compliance, etc.).

Actoria Suisse possède l’expérience de telles transactions, le réseau auprès des sociétés de Gestion, des banques mais aussi d’investisseurs.

5. Négocier et conclure la transmission

C’est la dernière et plus importante des étapes clés de l’évolution, celle que l’on retiendra.

De nombreux aspects doivent être étudiés quant au mode de transmission. L’acquéreur/investisseur/partenaire aura des questions, des doutes. Actoria Suisse devra toujours prouver sa compétence, son expérience et surtout sa capacité à aboutir.

Ainsi, Actoria Suisse va faire la « due diligence » des potentiels acquéreurs / investisseurs / partenaires. Elle va ensuite proposer une structure contractuelle. Elle va également négocier le prix de vente mais aussi le délai de paiement (qui souvent accompagne l’évolution de la clientèle sur une période), les garanties, le maintien de certains contrats, etc.

Le moment venu, car c’est la seule vérité, les deux parties se rencontreront et il naîtra ou non un climat propice à avancer ensemble.

L’après-cession est aussi un point à anticiper et fixer, par exemple sur des éléments comme la période de transition ou la gestion de l’intégration. Il faudra définir comment Actoria Suisse sera impliquée.

 

Actoria Suisse possède les compétences et l’expérience dans ce secteur particulier, s’appuie sur un réseau important et met en avant des valeurs dont la confidentialité et le professionnalisme. Après les  étapes clé de l’évolution du gérant de fortune indépendant, le dernier article sera consacré marché des Gérants et les défis qui lui font face.

N’hésitez pas à réagir, partager et me contacter pour toute question.

https://www.actoria.ch/          [email protected]  +41 (0)79 372 4606

 

 

Impressum : https://www.actoria.ch/impressum/