APPELEZ-NOUS :
026 422 44 22

6 conseils pour trouver le meilleur repreneur pour votre entreprise

Il faut plus que de proposer un juste prix pour trouver le meilleur repreneur pour votre entreprise.

Vous voulez réaliser un gros bénéfice en vendant votre entreprise ? Mais vous ne voulez pas n’importe quel repreneur, vous voulez le repreneur pour votre entreprise le plus compétent ?

Il n’est pas compliqué de recevoir des propositions de repreneurs mais trouver un repreneur qui accepte de payer le juste de prix tout en ayant les qualités pour prendre votre place et vous permettre de quitter sereinement votre entreprise, c’est une autre paire de manche.

Associer le bon repreneur pour votre entreprise est un processus complexe et la transmission prend du temps. Cependant, plus vous êtes préparé, plus le résultat est susceptible d’aboutir.

Avant de chercher un repreneur, il y a des questions importantes que les cédants devraient se poser. Tout d’abord, votre entreprise peut-elle transmissible ? Plusieurs éléments d’une entreprise facilitent l’opération : solide historique de rentabilité, avantage concurrentiel, clientèle diversifiée et fidèle, des contrats à long terme avec des clients ou des opportunités de croissance ambitieuses. D’autres considérations rentrent en ligne de compte tels que la fidélité à la marque, les droits de propriété intellectuelle, les licences ou les brevets délivrés.

Pour le cédant et le repreneur, le point d’inflexion est la valorisation de l’entreprise. Bien sûr, vous voulez une valeur maximale pour votre entreprise, mais fixer un prix trop élevé pourrait entrainer un rejet du marché, effrayer les repreneurs potentiels. A l’opposé si vous fixez un prix trop bas, vous perdrez.

Selon les experts en transmission, la valeur d’une entreprise est déterminée par une combinaison de facteurs tels que les ventes, les bénéfices, la performance, les perspectives du marché, le personnel, la valeur nette comptable et la valeur de marché de remplacement des actifs d’exploitation équivalents. La valeur est également influencée par des actifs intangibles tels que l’image de marque d’une entreprise et la politique d’innovation.

Cependant les repreneurs privilégient souvent une approche de valorisation basée sur les bénéfices futurs. Et pour justifier de bénéfices futurs, il va falloir regarder les bénéfices passés.

En effet, la tendance des indicateurs de performance des 3 dernières années va principalement servir de référentiel au calcul des bénéfices futurs et si la tendance est négative aucune chance de justifier d’une progression subite des bénéfices futurs.

En France, les entreprises sont généralement vendues pour un multiple des bénéfices ou e la marge. Les éléments qui affectent ce multiple pourraient être le type d’activité, le niveau d’expertise dans le secteur.

Pour obtenir un prix équitable et raisonnable pour votre entreprise, vous avez besoin d’un bon pouvoir de négociation en votre nom. Envisagez d’embaucher un intermédiaire dont le travail sera de déterminer la valeur appropriée pour votre entreprise et trouver le repreneur parfait pour la céder au prix demandé.

Trouver le bon repreneur est la clé d’une transaction en douceur; il contribuera également au succès et à la croissance continue de l’entreprise. Même si vous travaillez avec un intermédiaire, il vous reste à comprendre le processus. Voici quelques lignes directrices pour vous aider à naviguer en eaux troubles.

1. Qui sont vos repreneurs potentiels ?

 

N’importe qui pourrait être un candidat. Un repreneur pour votre entreprise peut venir de vos employés, clients, fournisseurs ou concurrents. Les gens achètent des entreprises pour différentes raisons, et cela affectera la façon dont vous leur présentez votre entreprise.

Généralement les repreneurs sont divisés en deux groupes : les repreneurs stratégiques et financiers.

Les repreneurs stratégiques apprécieront à quel point votre entreprise s’intègre bien dans les plans à long terme de leur propre entreprise. Cela pourrait être l’un de vos concurrents ou une grande entreprise qui veut entrer dans un nouveau marché ou s’offrir un nouveau produit. Si vous savez ce qu’ils veulent, les repreneurs stratégiques vous paieront généralement plus que les autres types de repreneur.

Les repreneurs financiers sont plus intéressés par la rentabilité et la stabilité de votre entreprise. Il pourrait s’agir d’entreprises ou de particuliers ayant de l’argent à investir. Certains voudront une entreprise solide et bien gérée qui n’exige que peu de surveillance, tandis que d’autres se spécialiseront dans des situations de redressement et chercheront à acheter une entreprise qu’ils peuvent restructurer pour réaliser un bénéfice.

 

2. Où pouvez-vous atteindre les repreneurs potentiels?

 

Si votre entreprise est bien connue, il n’est pas impossible que des repreneurs se présentent spontanément. Mais plus probablement, vous aurez besoin de jeter un filet plus large. Vous pouvez diffuser des informations aux personnes de votre entourage ou utiliser des supports de communication tels que des publications commerciales ou des annonces dans les journaux. Il existe des sites Web tels que Cessionpme.com et Fusacq.com.

Cependant un professionnel de la transmission d’entreprise a accès à des flux d’affaires et peut trier et approcher les repreneurs potentiels de manière confidentielle. Vous ne voulez probablement pas risquer de perdre des clients, des fournisseurs ou des employés précieux en raison de connotations négatives qui pourraient provenir de la mise en vente de votre entreprise ?

 

3. Pourquoi devriez-vous sélectionner le meilleur repreneur pour votre entreprise?

 

Les documents tels que les engagements de confidentialité et les informations sur leur situation financière sont des documents standards pour les repreneurs potentiels. Un intermédiaire peut présélectionner les repreneurs afin de s’assurer qu’ils soient financièrement qualifiés pour reprendre votre entreprise. Cela comprend l’examen de leur patrimoine, les fonds disponibles à investir, les sources de financement et les contentieux en cours.

 

Mais ce n’est pas suffisant : vous avez besoin d’un repreneur pour votre entreprise qui possède une expérience du monde affaires, de la gestion d’une entreprise et plus encore les compétences nécessaires pour mener l’entreprise à un niveau supérieur.

Découvrez la principale raison de l’intérêt de cette personne ou de l’entreprise dans l’achat de votre entreprise. Si le repreneur est une autre entreprise, assurez-vous qu’il y aura une synergie. Si c’est un groupe de private equity, regardez leur expérience passée dans les acquisitions. Il ne pas faut exclure de faire également des recherches sur Google sur les repreneurs individuels pour s’assurer qu’il n’y a pas de scandales ou de dossiers en justice.

 

4. Comment présenter votre entreprise à un repreneur potentiel ?

 

Vendre une maison n’est pas la même chose que vendre une entreprise. Mais tout comme les vendeurs immobiliers rangent et revoient la décoration d’une maison pour attirer plus d’acheteurs, vous devez préparer la présentation de votre entreprise avant d’approcher les repreneurs potentiels.

Votre comptabilité doit être irréprochable dans la forme et les données au moins sur les 3 dernières années doivent être conformes à la réalité. Par exemple retirez les biens improductifs ou les articles invendables. En plus de la liste des actifs et des informations financières, incluez des projections pour les bénéfices futurs.

Créer un document de synthèse qui indique aux repreneurs potentiels les éléments clés de votre entreprise; fournit une liste de vos produits ou services, un aperçu de l’industrie et explique pourquoi vous vendez l’entreprise et les modalités de transition proposées.

 

5. À quoi s’attendre lors de la transaction ?

 

Il y a quelques décisions de base que vous devez prendre comme :

  • Accorder ou non un crédit vendeur ?
  • Vendre l’ensemble de l’entité commerciale ou seulement des actifs ?
  • Garder ou non des actifs ?
  • Le repreneur doit-il conserver le personnel ou remplacer une partie du personnel ?
  • Maintiendrez-vous une participation minoritaire dans l’entreprise même provisoirement ?
  • Avez-vous prévu une période de transition de 1 an après que l’entreprise ait été vendue ?

 

6. Quand êtes-vous prêt à conclure la cession avec un repreneur ?

 

Cela peut prendre de neuf mois à 1.5 an pour vendre votre entreprise.
Une fois qu’un repreneur présente une offre d’achat, vous pouvez accepter l’offre, la contrer ou la rejeter entièrement. L’accord devient plus engageant pour vous à compter du moment où vous acceptez une lettre d’intention. Votre acceptation ouvre souvent une période d’exclusivité de négociation qui va permettre de se mettre d’accord sur tous les points de la transaction.

La vente est ferme une fois que toutes les parties ont accepté les termes et conditions, que toutes les conditions suspensives, dont le financement et l’audit de l’entreprise, sont levées.

Accueil
Le Bureau
Expert en transmission d'entreprise
Infos pratiques
International
Belgique/België
Royaume Uni
Allemagne
Autriche
Espagne
France
Maroc
Italie
Luxembourg
Monaco
Références clients
Témoignages
Le mot du Président
Déontologie
Autres activités
Assurance en cas de reprise d’entreprise
Formation en transmission d’entreprise
Partenariat d'entreprises
Création d'entreprise
Immobilier d'entreprise
Votre avis nous intéresse
Developpement du reseau Actoria
Boîte à outils
E-books à télécharger
Glossaire
Transmettre
Expert en cession d'entreprise
Honoraires
Questions/réponses
Références
Conseil Patrimonial et de Fortune
10 conseils pour bien vendre
Les étapes de la cession
Pourquoi préparer ?
Le diagnostic
La pré-évaluation
Expertise Financiere approfondie
Le dossier de présentation
Le dossier projet
Toilettage de l'entreprise
Le certificat transmission
Comment transmettre ?
La valorisation approfondie
L’engagement de confidentialité
Le profil du successeur
La recherche de successeurs
La négociation
La promesse de vente
Les due diligence
Le protocole d’accord
La garantie de passif
Après la succession
A qui transmettre ?
Vente à un tiers
La vente des actions
La location-vente d’une entreprise
La vente d'un actif
Transmission famiiale
Préparation de l'opération
Les modalités de la succession familiale
Cession d'un réseau de Franchises
Comment céder son entreprise deux fois ?
Estimation Gratuite
Notre Guide de la transmission
Faites-vous rappeler
Reprendre
Reprendre une entreprise
Processus type de reprise
10 conseils pour bien reprendre une PME
E-books à télécharger
Comment reprendre ?
Coaching
L’approche d’ActInvest
Quoi reprendre ?
L’achat des titres d’une société
L’achat d’un actif incorporel
La location d'actions
La création d’une holding
Accès opportunités et newsletter
Investir en Suisse
Levée de fonds
Présentation de l’offre
Préparer la levée de fonds
Pourquoi préparer ?
Estimation
Dossier projet
Optimisation de l’Actif
Diagnostic financier de l’entreprise
Expertise financière approfondie
Dossier de présentation
Certificat investissement
Comment lever des fonds ?
Profil de l’investisseur
Recherche d’investisseur
Confidentialité
Négociation
Promesse
Articles
Nous contacter
transmission d'entreprises en France; vente d'entreprise au luxembourg; vente de PME en Belgique; cession entreprise au Maroc;vendre une entreprise au Canada