APPELEZ-NOUS :
026 422 44 22

5 précautions pour vendre mon entreprise

Pour vendre mon entreprise, je pense aux implications financières, fiscales et sociales. Après avoir identifié un candidat, comment assurer l’opération ?

Avant de vendre mon entreprise : je vérifie le profil de l’acquéreur

C’est la première condition pour être certain de voir la transaction aboutir. Afin de vendre mon entreprise, je dois vérifier le sérieux du repreneur. Je peux par exemple vérifier qu’il dispose des fonds qu’il avance. Et notamment que ses fonds propres représentent au moins 20% du coût de la transaction. Je suis aussi en droit de lui demander un business plan, afin de garantir le développement de l’activité et la sécurité des salariés.

Je prends le temps

La transmission d’une affaire s’anticipe, se prépare. Elle ne laisse aucune place à la précipitation ni à l’urgence. Les enjeux financiers sont importants. La préparation, la valorisation et les négociations peuvent prendre plusieurs mois. L’ensemble de la procédure dépasse bien souvent une année. Après la cession, je peux être amené à travailler encore au sein de l’entreprise pour assurer la transmission de compétences. Selon le guide édité par les chambres du commerce et de l’Industrie et les chambres des métiers et de l’artisanat suisses, vendre mon entreprise prend au total 5 ans.

Je reçois le juste prix

Si ma société n’est pas évaluée justement, elle ne trouvera pas repreneur. Aussi le prix de vente intègre le chiffre d’affaires, les biens mobiliers et immobiliers, les ressources, les brevets, le développement, les opportunités de croissance et bien d’autres !

Vendre mon entreprise : quand informer les salariés ?

La loi m’impose d’avertir mes employés de la cession par lettre recommandée. Cette annonce doit intervenir au moins 2 mois à l’avance et doit leur laisser la possibilité de faire une offre. Je dois aussi consulter le comité d’entreprise. Le non respect de ces procédures peut entraîner une amende.

Je m’entoure de professionnels

Plusieurs experts peuvent m’accompagner dans la vente de ma société. Un expert comptable gère les aspects financiers. Un notaire conseille quant au patrimoine à transmettre. Un avocat d’affaires peut conduire les négociations, rédiger les contrats et formaliser la transaction. Pour vendre mon entreprise, les experts en transmission peuvent aussi me guider à travers toutes les étapes. De la valorisation de mon affaire, à la recherche d’un repreneur, jusqu’à la formalisation de la cession.

Pour la vente de votre entreprise, faites appel à l’expertise des consultants d’Actoria Suisse.