APPELEZ-NOUS :
026 422 44 22

5 mesures à prendre aujourd’hui pour revendre son entreprise demain

développer une stratégie pour revendre son entreprise

Un dirigeant qui souhaite revendre son entreprise dans les années à venir peut anticiper la transmission. En positionnant sa société sur le marché, en vue d’une acquisition par un acheteur stratégique ou privé.

Revendre son entreprise est un processus long et périlleux. Pour maximiser vos chances de séduire vos candidats acquéreurs dans quelques années, vous devez les convaincre aujourd’hui. Ou en tout cas opter pour les ajustements stratégiques qui auront des effets à moyen terme.

1. Pour revendre son entreprise, développer une stratégie écrite

La tenue et la mise à jour d’un document permettent de mesurer les progrès et la responsabilité par rapport aux indicateurs de performances. Ils montrent quelles décisions ont engendré les meilleurs bénéfices. Vous êtes capable d’afficher une croissance rentable et répétable d’une année sur l’autre sur votre marché. Conseil : Assurez-vous de bien comprendre vos concurrents. y compris ceux qui pourraient être des acheteurs stratégiques pour votre entreprise et votre positionnement différencié pour devenir une acquisition attrayante.

Lire aussi : 4 étapes pour rechercher le meilleur repreneur d’entreprise

2. Connaître sa niche, son marché, son créneau

Tous les marchés de niche ne se développent pas à des taux attractifs. Et ce n’est pas parce que vous avez une entreprise en pleine croissance, que vous êtes dans un créneau reconnu. Dans tous les cas, si vous n’êtes pas sur un créneau reconnu ou un marché en croissance, envisagez de repositionner votre offre et votre marque. De quoi assurer l’avenir de votre entreprise, même après votre départ. Conseil : Alignez le positionnement et la stratégie de communication en conséquence.

3. S’entourer de talents

Revendre son entreprise, c’est aussi transmettre une équipe. Assurez-vous que chaque collaborateur présente des spécificités uniques. Ajoutez leurs contributions à votre plan de croissance et associez-les à votre réussite, pour les motiver aussi financièrement. De quoi les garder engagés dans la société, ce qui aura une incidence directe sur la probabilité et la valeur de votre sortie. Les acheteurs stratégiques sont susceptibles de payer plus pour les entreprises dotées d’équipes de direction fortes et engagées. Conseil : Créez un plan d’intéressement et offrez des primes régulières aux meilleurs éléments.

4. Tenir rigoureusement les comptes et autres documents légaux

L’équipe de due diligence de l’acheteur peut compter plus d’une douzaine d’experts. Ils évalueront la qualité de la gestion de votre entreprise, en examinant minutieusement vos contrats et relations. Notamment dans les domaines de la propriété intellectuelle, du fiduciaire, de la finance, des stocks et des différents actifs. Conseil : Défendez-vous contre les actionnaires qui peuvent envoyer votre entreprise dans la mauvaise direction.

Lire aussi : Qu’est ce que la due diligence ?

5. Faire appel à un spécialiste de la transmission

Même pour une revente dans quelques années, contactez un expert en fusion et acquisition qui pourra vous conseiller sur le « nettoyage » de votre entreprise. Une vérification régulière auprès des banques d’investissement vous aidera à comprendre le marché et à renforcer votre positionnement. Le mandataire est non seulement crucial pour revendre son entreprise, mais aussi pour la planification et la structuration des accords, des incitations sur actions et du traitement de la propriété intellectuelle dans votre base de contrat. Il veillera à ce que ces documents soient structurés de manière à passer le contrôle de due diligence de l’acquéreur.

N’attendez plus et contactez l’équipe Actoria Suisse pour la revente de votre société.